Quelle est la signification des bracelets rouges? | Yoga

Détail du bracelet femme rouge

Les bracelets de ficelle rouge, repérés sur les célébrités hollywoodiennes qui pratiquent la Kabbale, sont un artefact rituel, pas une déclaration de mode. Et ils ne sont pas limités à la Kabbale; Les chaînes rouges représentent un article de foi dans un certain nombre de croyances différentes. Cette pratique est ancienne en Asie centrale et est enveloppée d'un brouillard mythologique dans des pays comme la Chine. Controversé, comme dans la Kabbale, ou communément accepté, comme dans la culture hindoue, le rituel de la ficelle rouge est lié aux croyances traditionnelles.

Kabbale – Energie protectrice

L'un des principaux textes de la Kabbale, le Zohar, a des milliers d'années. Ses racines sont dans le judaïsme, mais la Kabbale n'est pas une religion. Selon le rabbin Yehuda Berg, auteur du livre "The Red String Book: Le pouvoir de la protection", les kabbalistes pensent que les énergies négatives peuvent entrer dans la vie des gens par le "mauvais œil", qui consiste à vous regarder avec jalousie et envie. L'objectif des kabbalistes est de se débarrasser de leur vie, de se protéger et de rejeter l'énergie négative du mauvais œil en portant le bracelet 24 heures sur 24, sept jours sur sept. Pour être efficace, le string doit être en laine, teint en rouge et porté au poignet gauche. De plus, il doit être coupé dans une ficelle plus longue que celle enroulée autour de la tombe de Rachel, la matriarche de la Bible.

Opinions dissidentes

En revanche, certains kabbalistes ont affirmé que les ficelles rouges sont un mythe. L'Institut d'éducation et de recherche Bnei Baruch Kabbalah, le plus grand groupe de kabbalistes en Israël, affirme que les ficelles rouges ne sont pas une bénédiction de la Kabbale et catégorise les bracelets à cordes, ainsi que l'eau bénite et d'autres objets rituels présumés, comme "… une publicité lucrative invention créée au cours des deux dernières décennies ".

Bonne volonté hindoue

Dans la tradition hindoue, les bracelets à cordes rouges sacrés sont appelés "kalava" ou "mauli", ce qui signifie "par-dessus tout". Stephen Knapp, auteur du livre électronique "Principes de base de la culture védique / hindouisme: une courte introduction", note que le kalava est attaché au poignet droit d'un homme et au poignet gauche d'une femme au début d'une cérémonie. Il est porté pour et symbolise les bénédictions pour le porteur. Il peut également être utilisé dans différents rituels de culte [ou puja] pour les divinités hindoues et peut symboliser la bonne volonté lorsqu'une personne le présente à un autre. Le fil s'appelle "raksha" ou "rakhi" lors d'une cérémonie où une sœur l'attache au poignet de son frère. Le frère le porte en signe d'amour et de protection de sa sœur.

Équilibrage bouddhiste tibétain

Les cordes rouges sont utilisées dans les cérémonies traditionnelles du bouddhisme tibétain, qui consistent notamment à attacher des fils de coton sacré. Selon un article de Sannyasi Shraddhamurti publié dans le bulletin d'information du Centre de guérison Shraddha Yoga de septembre 2008, cette pratique réaligne l'énergie et restaure l'ordre naturel en reliant les gens plus étroitement. Le bracelet à cordes rouge est ancré dans la tradition hindoue et fait partie de la pratique bouddhiste depuis plus de 500 ans. Au cours de la cérémonie, un moine chante les Écritures en allumant des bougies dans une pièce maîtresse nouée de ficelles ou de fils de couleur. Les participants tiennent un morceau de fil attaché à la pièce maîtresse. Ensuite, le moine et les participants attachent les fils l'un à l'autre sur leurs poignets pour indiquer que le corps et l'âme sont fermement liés. Différentes couleurs de fil ont différentes significations: le rouge représente la bravoure; le blanc est pour l'amitié; noir par sympathie; et jaune pour la foi.

Légende chinoise

La chaîne rouge du destin ou la chaîne rouge du destin est une légende chinoise qui explique comment deux personnes destinées à être ensemble sont liées par une chaîne rouge invisible. La ficelle est nouée autour des chevilles des deux par Yity Lao, la divinité des marieurs, qui détermine le destin idéal du mariage d'une personne. La chaîne rouge symbolise les âmes sœurs qui doivent se marier un jour. Bien que l'histoire du fil rouge implique un bracelet de cheville, l'idée a imprégné la culture en tant que concept de connexion spirituelle et de destin favorable. Les bracelets de ficelle rouge sont souvent donnés comme symboles généraux de bénédiction et de vœux de succès, que ce soit dans le mariage ou dans toute nouvelle entreprise.