Que peux-tu me dire sur le symbole du noeud sans fin? : Bouddhisme | Achat Bouddha

C'est une question très ouverte! Tant de choses pourraient être dites.

Je suppose que pour définir un contexte, la prédominance du nœud sans fin / nœud éternel dans la symbologie tibétaine peut indiquer l'aptitude tibétaine à percevoir des modèles inclusifs. La pratique et la sagesse du mandala imprègnent la culture tibétaine; il y a donc cette reconnaissance de base partagée, une sorte de méta-compréhension de l'aspect énergétique structuré de la vie. Le symbole du noeud sans fin n’est pas seulement suggestif; il peut y avoir une reconnaissance plus directe de la vérité qu'elle exprime, laquelle en elle-même est à plusieurs niveaux.

Nous ne devons pas ignorer le fait que cela est considéré comme un de bon augure symbole. La bonté innée de la totalité qu'elle représente est respectée.

Le symbole d'un nœud torsadé est ancien et peut avoir son origine (au moins partiellement) dans une symbologie liée à Naga. Les Nagas sont des êtres puissants qui, de l'avis de ceux qui les perçoivent, ont la forme d'un serpent, possèdent une sagesse connectée aux royaumes souterrains ou inconscients et ont une influence sur les conditions qui affectent nos vies et nos pratiques, telles que le temps et la santé. Certains Nagas jouent le rôle de protecteurs du dharma.

Cela relie le nœud à des ficelles serpentines similaires, comme le caducée du symbolisme grec ancien. Il semble exister des liens communs de signification entre les différentes expressions culturelles de ce motif: unité dans la dualité (exprimée à l’origine avec deux serpents enlacés et maintenant par la symétrie du symbole), et les différentes dualités susceptibles de s’unifier telles que l’inconscient / conscient. et les aspects masculins et féminins, et donc le pouvoir sexuel et le pouvoir en général, en plus de la continuité / éternité, du mouvement, de l'interconnexion, de la sagesse des profondeurs (transmise par le serpent), de l'ondulation et de l'apparition / disparition.

Le symbole a une nature linéaire, une nature segmentée et une nature complète:

  • La ligne peut représenter des chemins individuels, comment l'histoire de la vie d'un être ou d'un phénomène se déplace de haut en bas, dans et hors de vue. Parfois, une vie ou un événement semble se terminer, mais, en réalité, c’est simplement qu’une autre manifestation prend de l’importance de notre point de vue; le flux initial de causalité est toujours là, à l'arrière-plan. En outre, le mouvement naturel des choses est de haut en bas; il n'y a jamais de gain sans perte et vice versa. Tous les scénarios sont reconnus comme étant imbriqués, interconnectés et, si vous les tracez de près, une seule ligne.

  • Les segments, les coins et les autres zones définies par les lignes peuvent représenter ce que nous appelons des «choses» (en tant que «dharmas»). Nous désignons quelque chose en tant que personne ou être, événement, objet ou qualité; mais en réalité, ce que nous indiquons n’est qu’un coin d’un tout complètement intégré. Il n'y a pas de «ceci» sans tout le reste.

  • Le symbole tout entier peut représenter toute manifestation, tout l'univers des univers. De cette vue de l’ensemble, les lignes de tissage prennent un caractère de dynamisme et de vibration, insignifiant en elles-mêmes mais animent l’ensemble de l’image avec un courant énergétique. Considérez du point de vue de la conception qu’une ligne définit; une ligne et un espace forment un contraste; les lignes répétitives forment le rythme et intensifient le contraste; les lignes répétitives multidirectionnelles forment un rythme multidimentionnel; et les lignes répétitives multidirectionnelles entrelacées ajoutent une interrelation profonde et le sens des niveaux et de l'apparition et de la disparition.

Les nœuds sont certainement profondément enracinés dans notre conscience d'archétypes. On leur donne peut-être quelques outils de base, mais ils doivent avoir été parmi les premiers outils créés lorsque les hominidés ont commencé à utiliser des cordages, et leur relation avec l'utilité, la connexion, la liaison (et donc l'unité) et la sécurité est comprise de manière primordiale. niveau. Par exemple, l'un des rites les plus sacrés de la culture moderne, le mariage, est connu sous le nom de «lier le nœud» – ce qui n'est pas simplement une obligation, mais un imbrication de vies.

Nous pouvons peut-être mieux comprendre ce que ce symbole indique en considérant la nature des choses nouées et tissées, de la manière dont elles se resserrent et se desserrent et de la manière dont tirer sur une chose affecte les autres. Peut-être explorerez-vous la nature d’un tissu, qu’il soit tissé serré ou faiblement tricoté, et commencerez à voir toute la vie comme un tissu – la seule substance de l’esprit.

Les noeuds sont également utilisés dans certaines cultures pour créer des enregistrements, ce qui donne à son tour le sentiment de sceller un événement dans la conscience et dans la réalité historique et culturelle. Les nœuds sont un moyen de transmettre des connaissances dans des cultures qui n’ont / n’ont pas de langue écrite.

Nous pourrions également établir des liens conceptuels (non historiques) entre le nœud éternel et le pentagramme de Pythagore, la Wicca et la théorie des cinq éléments dans la médecine et la spiritualité chinoises, dans la mesure où le pentagramme a également des lignes imbriquées et infinies, ainsi que les autres aspects de segments et symbole complet.

En comparaison:

Noeud sans fin | Noeud celtique | Caducée | Serpent jumelé | Serpent jumelé | Pentagramme | Talisman taoïste | Talisman taoïste | Armure de panier | Tissu tissé pour écran de projecteur | Ligne de treuil tressé

Vous pouvez trouver plus de perspicacité ou de connexions dans r / mythe, r / rêves et r / Jung

Modifier: Ajout d'images de nœuds sans fin et de matériaux tissés

L’histoire du bracelet bouddhiste remonte à approximativement 3.000 ans. Il est adhérent la naissance beaucoup de courants spirituels tel que le bouddhisme et l’hindouisme. En effet, il s’agit d’un objet à usage spirituel. On l’utilisait durant séances de prières méditation.
Pour ce qui est de l’origine du bracelet, il est difficile d’apporter des neuve précises. Mais il s’avère qu’il provient de l’Inde. Selon la tradition, il est composé de 108 perles. Mais n’est plus respectée parmi fabricants.
Le bracelet bouddhiste en bois a l’allure d’une rosaire, un chapelet formé en 150 petits grains. En somme, il ressemble à une sorte de guirlande de court billes. Bijou spirituel, le bracelet bouddhiste en bois reste un symbole du bouddhisme.
En effet, le bracelet est de plus en plus court actuellement. Il compte entre 10 et 20 perles. Notons que le bijou est fait avec des matières naturelles. Certains modèles sont en bois de santal, d’autres sont en pierre de différentes couleurs. Le bijou comporte également une gri-gri et un fermoir conique.
Autrefois, le bracelet était porté pour chasser les mauvais réflexion et infortunes. Dans années 50, l’utilisait en qu’ornements pendant les périodes festives.
Dans le de diffusion de cet religion, ce bracelet bouddhiste est connu des modifications afin d’être un accessoire or goût de tous. Ainsi, des formes plus simples et plus sophistiquées ont vu le jour. Il s’agit par contre du bracelet shamballa et du bracelet Reiki à 7 chakras .

Les fioriture et perles ont beaucoup d’importance dans la culture bouddhiste. Ils sont utilisés pour prier, compulser des mantras et effectuer des rituels.
Ils sont souvent composés de pierres naturelles, des pierres semi-précieuses disposant d’une énergie positive. On peut retrouver la pierre semi bas-bleu de :
• Amazonite
• Obsidienne
• Quartz rose
• Labradorite
• Cristal
• Quartz
• Turquoise
• Lapis lazuli
• Oeil de tigre
• Lazuli
• Améthyste
Porté autour du poignet, bracelets bouddhistes auront des bienfaits lithothérapie et spirtituelles sur certaine partie du corps.
De plus, ces décoration et perles portent des originale importantes, le message pour finis les personnes qui aiment de la doctrine bouddhiste.

Le bracelet est une version plus fugace des perles classiques qui a la même signification et transmet le même message.

Le bracelet n’est pas seulement un accessoire fantaisiste, mais aussi un symbole de la foi.

Le total d’un bracelet tibétain varie selon le fournisseur auprès duquel vous vous approvisionnez. Vu grande valeur, le coût peut bien s’élever à des milliers d’euros. Vous avez même la possibilité de préciser votre bracelet tibétain.

En effet, les parure bouddha sont de véritables source de bien-être. Si vous devez dialoguer publiquement par exemple, il assez de maintenir un bijou en calcédoine d’or poignet.
Cela vous permet d’obtenir de s’offrir de s’approprier une élocution et d’éviter le bégaiement. En revanche, un modèle en chrysocolle vous permettra de garder la « tête froide ».

Plus qu’un phénomène de mode, le bijou tibétain est un phénomène ethnique au Tibet et or Népal, et généralement dans exhaustifs pays asiatiques desquelles la culture est tout tournée vers la spiritualité.
Les dame tibétaines et népalaises attachent une grande importance à apparence, se parant ainsi de parures ornés de pierres naturelles ainsi qu’à de symboles spirituels forts, tels les signes auspicieux ou bien mantras bouddhistes (souvent deux).