Pas de plan spécial pour le circuit touristique bouddhiste de Telangana | Bracelet Zen

Hyderabad: Les sites du patrimoine bouddhiste de Telangana continuent d'être ignorés par rapport à ceux de l'Andhra Pradesh, même après la bifurcation. Il existe près de 20 sites bouddhistes à Telangana, dont trois sont de grande importance – Phanigiri à Nalgonda, Nelakondapalli à Khammam et Dhulikatta à Karimnagar.

Cependant, aucun de ces trois sites ni aucun autre site bouddhiste de l'État n'a réussi à attirer l'attention de la Telangana State Tourism Development Corporation.

Un responsable du TSTDC a déclaré que parmi les diverses propositions pour le développement du tourisme dans l'état à l'heure actuelle, il n'y avait aucune proposition spécifique pour un circuit bouddhiste ou un plan pour le développement d'équipements sur un site bouddhiste.

Aucun des sites bouddhistes de l’État ne bénéficie de la protection de la Commission archéologique du gouvernement central de l’Inde, qui est financièrement mieux équipée pour gérer les sites que son homologue du gouvernement de l’État. L'ASI, cependant, compte plus de 20 sites bouddhistes protégés en Andhra Pradesh.

«Les sites bouddhistes de Telangana n'ont pas eu la chance d'attirer autant d'attention que leurs homologues d'Andhra avant la bifurcation de l'État et même maintenant, la situation reste la même. S'il n'est pas étranger, alors au moins le tourisme intérieur peut être encouragé avec le bon type de promotion et la fourniture d'équipements de base; et l'argent reçu de cela peut être utilisé pour la conservation », a déclaré un passionné d'archéologie de la ville.

Phanigiri est célèbre pour les sculptures découvertes sur le site par le département d'État d'archéologie. Neuf bouddhas grandeur nature et des statues de panchaloha – rares pour l'époque – ont été fouillés. Nelakondapalli a quant à lui le stupa le plus haut de Telangana et d'Andhra Pradesh, il mesure 46 pieds de haut.

À Dhulikatta, dans le district de Karimnagar, les archéologues ont découvert 50 plaques recouvertes du stupa avec des images de Bouddha. C'est également une rareté car pendant la période où le stupa a été construit à Dhulikatta, l'imagerie de Bouddha a été interdite par le roi Muchilinda.

Les malas sont de magnifiques colliers composés de 108 perles que les Boudhistes et les Hindous emploient depuis des siècles pour méditer. Il est utilisé pour compter les mantras (les prières en sanskrit) en groupes de 108 répétitions. La récitation d’un mantra est utilisée comme une forme de méditation.
Selon les origines du yoga, un mantra est un mot ou bien une phrase en sanskrit qui est des avantages spéciaux qui transforment la conscience, satisfont les désirs et pourquoi pas promeuvent la guérison.

La « guirlande de méditation » est donc la traduction littérale de ce mot d’origine sanskrit, la langue des textes sacré hindous et bouddhistes, ce qui renvoie à son usage primaire le « Japa » (type particulier de méditation où le fidèle récite des textes sacrés). Dès lors, le japa mala a pour usage à la récitation de prières mantras pendant les séances de méditation.
Le Mala sert principalement à compter le nombre de récitations de mantras dans le bouddhisme lors des prières et pendant la méditation, pendant que dans l’hindouisme ce bracelet Mala « Rudraksha » est un objet de protection aux vertus spirituelles constitué de graines d’Elaeocarpus ganitrus de tailles différentes.

Le bracelet Mala vous permet, avec l’aide de ses perles, d’évaluer votre temps de méditation. Il est une valeur impartiale de la durée de chacune de vos séances.

Le bracelet Mala peut aussi vous aider à travailler votre patience et votre concentration. La patience et la concentration sont de de deux ans ans bienfaits obligatoire à la méditation. Ce sont aussi des qualités considérables dans votre vie quotidienne et dans votre épanouissement personnel et spirituel.

Le fait d’égrener chaque pluie permet de se recentrer. Le bracelet Mala devient un outil qui rappelle à l’essentiel en toutes circonstances.

Il est le symbole du parcours de ses chemins profonds. Il dit que ces chemins peuvent être traversés à l’infini en dévoilant encore de nouveaux trésors. C’est une façon de connaître que la connaissance de soi est Illimitée. Le développement personnel est l’art de exhaustif une vie. Il est probable de profiter de l’énergie du Mala tibétain pour optimiser sa séance. Certains bracelets Mala permettent d’accéder plus vite à un état de sérénité intérieur. Ils sont aussi propices au bien-être et à la relaxation.

Dans le yoga, le bracelet Mala peut aussi devenir un point de fixation. Il donne l’opportunité de rester concentré, et particulièrement de faire abstraction de l’environnement.

Les bracelets Yoga ont parfois des vertus lithothérapie grâce aux pierres semi précieuses. Le pouvoir des pierres est très puissant sur le corps.
Voici les pierres naturelles donnant des énergies positives :
• Quartz
• Cristal
• Jaspe dalmatien
• Cornaline
• Pierre de soleil
• Agate noire
• Diamant
• Citrine
• Obsidienne
• Calcédoine
• Pierres de lave
• Pierre d ambre
• Oeil de faucon
• Jaspe jaune
• Pierre de protection
• Pierre de lune
• Turquoise
• Améthyste
• Lapis lazuli
• Aventurine
• Oeil de tigre

Ceux qui examinent les chakras décrivent tel que des organes vivants. Ils auraient pour fonction la régulation de « l’énergie » entre les différentes parties du corps, et entre le corps, la terre et l’univers. Soumis aux aléas de l’individu, ils présenteraient des symptômes de rigidité ou d’affaissement, d’encombrement ainsi qu’à de perte de vitalité. Ils communiqueraient entre eux et seraient capables de se compenser mutuellement. Réciproquement, une action « d’harmonisation énergétique » ( tel que le dessein notre bracelet ) aurait des répercussions sur capacités de l’individu.