Origine et vrai sens du zen | Achat Mala

Dernière mise à jour le

Quelle est la vraie signification du zen? Depuis plusieurs années, cette pensée mystique fascine et perplexe. Peut-il être défini en quelques mots? Cela a-t-il une signification absolue? Nous avons déjà cherché partout le zen insaisissable, mais nous ne nous sommes jamais mis d'accord sur un seul sens unificateur.

Dans cet article, nous explorerons comment le zen est né et comment certaines choses permettent de mieux comprendre sa signification.

L'origine du zen

Le zen est au cœur de la culture japonaise et a été développé par le bouddhisme Mahayana. Tout d’abord, c’est une pratique qui a été transmise de maître à disciple, de génération en génération. Le zen remonte à l'éveil de Siddharta Gautama, également connu sous le nom de Bouddha, il y a environ 2500 ans.

Vous pourriez aussi aimer:

La signification du zen

Il y a certains éléments du zen sur lesquels les gens sont d'accord, et ces éléments nous rapprochent de la compréhension.

Le zen n'est pas une théorie, une croyance ou une religion. Ce n’est pas un enseignement moral et existe sans dogme. Les bouddhistes croient que le zen ne nous dit pas en quoi croire et qu'il ne nécessite pas de croire en quoi que ce soit. Cela nous montre plutôt comment penser, quoi penser et ne pas penser.

Pour certains, c'est un chemin. C'est un moyen pour chacun de s'éveiller pleinement à sa nature originelle. Et notre nature originelle est dans le présent. Juste ici, maintenant. C'est aussi une attitude d'éveil spirituel et si nous adoptons cette attitude, elle devient la source d'où découlent toutes les choses de la vie quotidienne. Il guide notre façon de manger, de dormir, de respirer, de marcher, de travailler, de parler, de penser, etc.

Le zen est une expérience pratique. C’est être vigilant et se découvrir soi-même. À travers la méditation, c'est l'expérience de vivre d'un moment à l'autre. C'est, ici et maintenant.

Il peut être difficile de réfléchir à la signification du zen, mais ne vous inquiétez pas. Il est peu probable que vous la conceptualisiez dans votre esprit. Le fait est que cela ne peut pas être compris intellectuellement. Cela ne peut pas être appris en utilisant notre esprit dualiste ordinaire.

Selon Shunryu Suzuki-roishi, il est normal de mal comprendre le zen même quand on l’étudie et le pratique. Et un enseignant ou un guide aide à comprendre. Plutôt que de le considérer comme un concept, une théorie ou un rituel, vous devriez vous concentrer sur une pratique consciente.

Voyons comment les bouddhistes zen le font. Vous les trouverez généralement dans le silence du dojo ou du temple, assis tranquillement et ne bougeant pas. Ils se concentrent sur leur posture et leur respiration. Cela leur permet de lâcher leur esprit conscient et de laisser leur esprit inconscient se fondre et se fondre dans l'univers.

Pour eux, c'est ce que le Zen est tout. C'est une expérience pratique ou une conscience qui dépasse nos pensées ou nos sentiments. Il s’agit de remarquer toi même, aller au-delà et se demander ce que sont votre esprit et votre être. Le but du zen est de vous faire émerveiller et de répondre à cette interrogation avec l'expression la plus profonde de votre propre nature.

Le zen peut venir comme une énigme, mais les experts disent que c'est simple et précis. Il peut être difficile à saisir avec votre esprit conscient et presque impossible de mettre le doigt sur la véritable signification du zen.

Mais les experts disent aussi qu'il y a un moyen de faire l'expérience de sa véritable signification.

Vous pourriez aussi aimer:

Comment comprendre le sens du zen?

Le zen ne peut pas être conçu par nos esprits. Si vous voulez comprendre la signification du zen, vous devriez en faire l'expérience à travers une pratique méditative. Grâce à cela, vous calmez votre esprit et les choses vous apparaîtront plus clairement. La pratique nous insuffle également une plus grande gentillesse, qui profite à nous-mêmes et aux autres.

Et apaiser l'esprit n'est que le début de votre voyage vers le Zen. Ce n’est qu’une partie de l’histoire. Il n’a pas de fin. Pendant que vous pratiquez, les pensées viennent comme des vagues. Si vous abandonnez ces pensées, elles disparaîtront et vous deviendrez progressivement plus calme. La pratique du zen est une quête sans fin d'un esprit pur. Tout comme une eau claire avec quelques vagues.

Si vous avez trouvé précieuses les informations ci-dessus, partagez-les. Et merci d'avoir lu.

Divulgation: Chez Buddhatooth.com, nous ne mentionnons que les produits que nous avons recherchés et jugés dignes. Cependant, il est important de noter que nous participons à plusieurs programmes d'affiliation, notamment Amazon Services LLC Associates Program, un programme de publicité d'affiliation conçu pour nous permettre de gagner des frais en établissant un lien vers Amazon.com et les sites affiliés. En tant qu'associé Amazon, Buddhatooth.com gagne des achats éligibles.

Les malas sont de magnifiques colliers composés de 108 perles que les Boudhistes et les Hindous emploient depuis des siècles pour méditer. Il est employé pour compter les mantras (les prières en sanskrit) en groupes de 108 répétitions. La récitation d’un mantra est employée tel que une forme de méditation.
Selon les origines du yoga, un mantra est un mot et pourquoi pas une phrase en sanskrit qui est des pouvoirs spéciaux qui transforment la conscience, satisfont les désirs ainsi qu’à promeuvent la guérison.

La « guirlande de méditation » est ainsi la traduction littérale de ce mot d’origine sanskrit, la langue des écris sacré hindous et bouddhistes, ce qui renvoie à son utilisation première le « Japa » (type particulier de méditation où le fidèle récite des textes sacrés). Dès lors, le japa mala est utilisé à la récitation de prières mantras pendant les séances de méditation.
Le Mala sert principalement à compter le nombre de récitations de mantras dans le bouddhisme lors des prières et de la méditation, tandis que dans l’hindouisme ce bracelet Mala « Rudraksha » est un accessoire de protection aux bienfaits spirituelles avec la composition de graines d’Elaeocarpus ganitrus de tailles diverses.

Le bracelet Mala permet, à l’aide de ses perles, d’estimer votre temps de méditation. Il est une valeur objective de la durée de chacune de vos séances.

Le bracelet Mala pourra aussi vous aider à étudier votre patience et votre concentration. La patience et la concentration sont deux vertus exigé à la méditation. Ce sont aussi des qualités considérables dans votre vie de tous les jours et dans votre épanouissement personnel et spirituel.

Le fait d’égrener chacun pluie donne l’opportunité de se recentrer. Le bracelet Mala devient un instrument qui rappelle à l’essentiel en toutes circonstances.

Il est le symbole du parcours de ses chemins intérieurs. Il suggère que ces chemins seront être traversés à l’infini en dévoilant encore de nouvelles richesses. C’est une façon d’apprendre que la connaissance de soi est Illimitée. Le développement personnel est l’art de total une vie. Il est possible de profiter de l’énergie du Mala tibétain pour mettre or point sa séance. Certains décoration Mala permettent d’accéder plus vite à un état de sérénité profond. Ils sont également propices d’or bien-être et à la relaxation.

Dans le yoga, le bracelet Mala permet aussi devenir un point de fixation. Il donne l’occasion de rester concentré, et particulièrement de réaliser abstraction de l’environnement.

Les bracelets Yoga ont frequemment des vertus lithothérapie grâce aux pierres semi précieuses. Le pouvoir des pierres est très puissant sur le corps.
Voici les pierres naturelles donnant des énergies positives :
• Quartz
• Cristal
• Jaspe dalmatien
• Cornaline
• Pierre de soleil
• Agate noire
• Diamant
• Citrine
• Obsidienne
• Calcédoine
• Pierres de lave
• Pierre d ambre
• Oeil de faucon
• Jaspe jaune
• Pierre de protection
• Pierre de lune
• Turquoise
• Améthyste
• Lapis lazuli
• Aventurine
• Oeil de tigre

Ceux qui examinent les chakras les décrivent comme des organes vivants. Ils auraient pour fonction la contrôle de « l’énergie » entre les différentes parties du corps, et entre le corps, la terre et l’univers. Soumis aux aléas de l’individu, elles présenteraient des symptômes de rigidité et pourquoi pas d’affaissement, d’encombrement ainsi qu’à de perte de vitalité. Ils communiqueraient parmi eux et seraient capables de se compenser mutuellement. Réciproquement, une action « d’harmonisation énergétique » ( comme le abruptement notre bracelet ) aurait des répercussions sur les capacités de l’individu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *