Méditation Sa Ta Na Ma, un outil puissant pour prévenir ou arrêter la maladie d'Alzheimer | Bracelet Tibétain

La méditation Sa Ta Na Ma est de plus en plus reconnue scientifiquement comme un outil puissant pour prévenir ou arrêter la maladie d'Alzheimer, augmenter tous les aspects de la fonction cognitive (perception, réflexion, raisonnement et mémoire) et réduire les niveaux de stress tout en améliorant la mémoire à court terme.

Il existe trois études distinctes qui ont été publiées qui prouvent les avantages de la méditation Sa Ta Na Ma. Deux des études ont été menées à l'Université de Pennsylvanie et une étude continue est en cours à l'Université UCLA de Californie. L'étude de l'Université de Pennsylvanie a été publiée en 2010 dans le Journal of Alzheimer's Disease (1). Leur deuxième étude a été publiée dans le Journal of Nuclear Medicine en 2010. La Fondation canadienne pour la recherche et la prévention de la maladie d'Alzheimer recommande la méditation comme pratique quotidienne pour ralentir les effets de la maladie d'Alzheimer (2)

La méditation Sa Ta Na Ma est un Kundalini Kirtan Kriya (KEER-tun KREE-a) apporté en Amérique du Nord par Yogi Bhajan. Kirtan Kriya est le sanskrit, une langue classique de l'Inde. Kirtan signifie "chanson" ou "louange" et Kriya signifie "faire" ou "action".

La méditation est une combinaison de chants d'un mantra tout en déplaçant les mains à travers les mudras. Mantra et mudra sont aussi des mots sanskrits. Mantra signifie « un mot ou une phrase souvent répété » et mudra signifie « un mouvement des mains » ou « une danse des mains ». Pour profiter pleinement des bienfaits de la méditation, une combinaison de chants, de chuchotements et de répétition silencieuse du mantra est utilisée. Une visualisation clé de la concentration est utilisée pour couronner la méditation.

Commençons d'abord par comprendre le mantra Sa Ta Na Ma. Les sons proviennent de l'un des plus anciens mantras Sat Nam, qui signifie « ma véritable essence » ou « vraie identité » et sont conçus pour être édifiants. Il existe de nombreuses interprétations pour chacun des sons, l'une étant qu'il n'y a aucune signification aux sons, mais simplement une vibration et une stimulation de 84 points d'acupression dans le palais de la bouche qui se produit lors du chant et du chuchotement des mots. Les autres traductions des sons sont :

SA est la naissance, le commencement, l'infini, la totalité de tout ce qui a jamais été, est ou sera.

TA est la vie, l'existence et la créativité qui se manifeste à partir de l'infini.

NA est la mort, le changement et la transformation de la conscience.

MA est la renaissance, la régénération et la résurrection qui nous permettent d'expérimenter consciemment la joie de l'infini.

Chant de Sa Ta Na Ma

Lorsque vous utilisez le mantra dans la méditation, il y a trois « voix ». La voix chantée, qui représente la voix de l'action. La voix chuchotée, qui représente la voix de l'esprit intérieur ou la voix de votre nature romantique. Enfin le silence où vous vous répétez mentalement le mantra, représentant votre voix spirituelle. Lorsque vous chantez, les notes recommandées pour le mantra sont A, G, F, G.

Il existe différentes longueurs pour la méditation Sa Ta Na Ma. La Fondation Recherche & Prévention Alzheimer recommande la version 12 minutes, mais il existe également l'option 6 minutes ou 30 minutes. Le timing des voix de Sa Ta Na Ma est indiqué ci-dessous.

  • 6 minutes de pratique
  • 1 minute à voix haute
  • 1 minute de chuchotement
  • 2 minutes en silence
  • 1 minute de chuchotement
  • 1 minute à voix haute
  • 12 minutes de pratique
  • 2 minutes à voix haute
  • 2 minutes de chuchotement
  • 4 minutes en silence
  • 2 minutes de chuchotement
  • 2 minutes à voix haute
  • 30 minutes de pratique
  • 5 minutes à voix haute
  • 5 minutes de chuchotement
  • 10 minutes en silence
  • 5 minutes de chuchotement
  • 5 minutes fort

Passons maintenant à la compréhension du but des quatre mudras à main répétés séquentiellement.

Guyan Mudra – (Vaayu Vardhak)
SA Mudra
La connexion du bout du pouce et du bout de l'index (le doigt de Jupiter), tenue en chantant SA.

On pense que la connexion du pouce et de l'index nous apporte des connaissances, élargit nos possibilités de terrain et nous libère des limitations.

On dit que la connexion des deux augmente l'élément air dans le corps, créant des effets positifs sur les émotions, renforçant le système nerveux, stimulant l'hypophyse et l'ensemble du système endocrinien.

Shuni Mudra – (Akaash Vardhak)
Ta Mudra
La connexion du bout du pouce et du bout du majeur (le doigt de Saturne), tenue pendant le chant TA.

On pense que la connexion du pouce et du majeur nous donne patience, sagesse et pureté.

On dit que la connexion des deux augmente l'élément éther ou espace dans le corps, créant des effets positifs sur nos pensées et notre intuition. On pense également qu'il détoxifie le corps par élimination et soulage diverses congestions.

Surya Mudra – (Ravi Mudra & Prithvi Vardahk)

Na Mudra
La connexion du bout du pouce et du bout de l'annulaire (l'Uranus ou doigt du Soleil), tenue pendant le chant NA.

On pense que la connexion du pouce et de l'annulaire nous apporte vitalité et vitalité.

On dit que la connexion des deux augmente l'élément terre dans le corps tout en diminuant l'élément feu. Cela crée des effets positifs sur nos tissus corporels tels que les os, les muscles, les tendons et les organes internes. On dit qu'il augmente l'endurance, la force et la vitalité.

Buddhi Mudra – (Jal Vardhak)
Ma Mudra
La connexion du bout du pouce et du bout de l'auriculaire (le doigt de Mercure), tenue pendant le chant MA.

On pense que la connexion du pouce et de l'auriculaire facilite une communication claire.

On dit que la connexion des deux réduit l'élément eau dans le corps. Cela aide à réduire les problèmes d'hormones excessives et la rétention d'eau. Il diminue les yeux larmoyants, le nez qui coule et les intestins lâches.

La recherche montre également qu'en utilisant les mudras de la main en conjonction avec les sons, on améliore le flux sanguin vers les zones du cerveau qui contrôlent la motricité sensorielle et la mémoire.

Ensuite, nous arrivons à l'aspect visualisation. Une partie importante de la méditation consiste avec chaque son de visualisation en forme de L à visualiser l'énergie provenant du sommet de la tête et du centre des sourcils (la région souvent appelée le troisième œil). Cela aide à nettoyer les pensées et à réduire les maux de tête. On dit que la visualisation en L connecte et réveille les glandes pinéale et pituitaire, nos principaux centres de production d'hormones dans le corps. Lorsque la glande pinéale est en sommeil, l'esprit se déséquilibre et des sentiments de déséquilibre émotionnel se produisent. Vous pouvez ressentir une variété d'émotions en faisant le Kirtan Kriya. N'hésitez pas à laisser ces émotions s'écouler également à travers le troisième œil.

Maintenant, rassemblons le tout.

Commencez par trouver une position assise confortable. Vous pouvez utiliser une chaise, un banc ou un coussin. Il y a aussi la possibilité de terminer ce mantra allongé, mais attention à ne pas vous endormir si vous faites ce choix. Cependant, vous choisissez de vous installer, assurez-vous que votre colonne vertébrale est droite et que le noyau est ouvert pour recevoir des respirations complètes.
Décidez laquelle des trois variantes correspond à votre emploi du temps (6, 12 ou 30 minutes).
Prenez quelques respirations de nettoyage en profondeur. Entrez par le nez puis ressortez par la bouche avec un soupir audible.
Fermez les yeux et posez doucement vos mains sur vos genoux ou sur les côtés du corps avec les paumes vers le haut. Explorez la connexion de chaque doigt au pouce pendant que vous prononcez chacun des sons. SA – index au pouce, TA – majeur au pouce, NA – annulaire au pouce, MA – auriculaire au pouce. Sentez les pressions sur le palais pendant que vous prononcez chaque mot ainsi que la pression sur les coussinets des doigts. Lorsque votre corps se sent prêt, commencez à chanter le mantra.
Chantez Sa Ta Na Ma à pleine voix, en déplaçant vos doigts à travers les mudras avec chaque son et en visualisant l'énergie qui pénètre par la couronne et ressort par le front. Permettez à votre témoin intérieur d'observer toutes les sensations qui se déplacent dans le corps et l'esprit.
Lorsque le moment est venu, changez votre voix en un murmure, en poursuivant les mudras des mains et en visualisant le flux d'énergie en forme de L.
Passez ensuite à la pleine conscience du silence. Continuez la danse des doigts des mudras tout en vous répétant silencieusement le mantra.
À la fin du silence, vous reviendrez au murmure.
À partir du murmure, vous glissez à nouveau dans le chant du mantra à pleine voix.
Lorsque le chant est terminé, relâchez les mudras et les mantras.
Inspirez profondément en tirant les bras larges et au-dessus de la tête (ou dans votre amplitude de mouvement). Remuez les doigts puis secouez vigoureusement les mains tout en déplaçant le noyau de la colonne vertébrale. Cela aide à libérer l'énergie du corps. Relâchez vos mains lors de la prochaine expiration.
Prenez le temps de recevoir et d'explorer les sensations et les bienfaits qui se manifestent dans votre corps.
Mon CD The Ageless Art of Breath & Mediation comprend les versions de 6 et 12 minutes de la méditation Sa Ta Na Ma.

Les malas sont de magnifiques bijou composés de 108 perles que les Boudhistes et les Hindous emploient depuis des siècles pour méditer. Il est utilisé pour compter les mantras (les prières en sanskrit) dans groupes de 108 répétitions. La récitation d’un mantra est employée comme une forme de méditation.
Selon la tradition du yoga, un mantra est un mot ou une phrase en sanskrit qui est des pouvoirs spéciaux qui transforment la conscience, satisfont les désirs ou bien promeuvent la guérison.

La « guirlande de méditation » est ainsi la traduction littérale de ce mot d’origine sanskrit, la langue des écris religieux hindous et bouddhistes, ce qui renvoie à son utilisation première le « Japa » (type particulier de méditation où le fidèle récite des textes sacrés). Dès lors, le japa mala sert à la récitation de prières mantras pendant séances de méditation.
Le Mala sert principalement à compter la répétition de récitations de mantras dans le bouddhisme lors des prières et de la méditation, tandis que dans l’hindouisme ce bracelet Mala « Rudraksha » est un objet de protection aux bienfaits spirituelles constitué de graines d’Elaeocarpus ganitrus de tailles différentes.

Le bracelet Mala permet, avec l’aide de ses perles, d’estimer votre temps de méditation. Il est une valeur objective de la durée de chacune de vos séances.

Le bracelet Mala pourra aussi vous aider à étudier votre patience et votre concentration. La patience et la méditation sont deux bienfaits nécessaire à la méditation. Ce sont aussi des qualités importantes dans votre vie de tous les jours et dans votre épanouissement personnel et spirituel.

Le fait d’égrener chacun grain donne l’opportunité de se recentrer. Le bracelet Mala devient un mécanisme qui rappelle à l’essentiel en toutes circonstances.

Il est le symbole du parcours de ses chemins profonds. Il permet que ces chemins seront être traversés à l’infini en dévoilant toujours de nouveaux trésors. C’est une façon de connaître que la connaissance de soi est Illimitée. Le développement personnel est l’art de parfait une vie. Il est probable de profiter de l’énergie du Mala tibétain pour améliorer sa séance. Certains embellissement Mala permettent d’accéder plus vite à un état de sérénité intérieur. Ils sont également propices en or bien-être et à la relaxation.

Dans le yoga, le bracelet Mala permet aussi devenir un point de fixation. Il donne l’opportunité de rester concentré, et surtout de faire abstraction de l’environnement.

Les bijoux bracelet Yoga ont parfois des bienfaits lithothérapie grâce aux pierres semi précieuses. Le pouvoir des pierres est très puissant sur le organisme.
Voici les pierres naturelles donnant des énergies positives :
• Quartz
• Cristal
• Jaspe dalmatien
• Cornaline
• Pierre de soleil
• Agate noire
• Diamant
• Citrine
• Obsidienne
• Calcédoine
• Pierres de lave
• Pierre d ambre
• Oeil de faucon
• Jaspe jaune
• Pierre de protection
• Pierre de lune
• Turquoise
• Améthyste
• Lapis lazuli
• Aventurine
• Oeil de tigre

Ceux qui examinent les chakras les décrivent tel que des organes vivants. Ils auraient pour fonction la contrôle de « l’énergie » entre les différentes parties du corps, et entre le corps, la terre et l’univers. Soumis aux aléas de l’individu, ils présenteraient des symptômes de rigidité ou d’affaissement, d’encombrement ou de perte de vitalité. Ils communiqueraient entre eux et seraient capables de se compenser mutuellement. Réciproquement, une action « d’harmonisation actif » ( tel que le bois notre bracelet ) aurait des répercussions sur les capacités de l’individu.