Malas ou chapelets | Bracelet Chakra

En tant que Brahma, Vishnu et Maheshvara, Dieu n'est pas conscient d'une Trinité; Comme la rose
ne sait rien de son parfum, les hommes ne connaissent pas leur propre Divinité – La poussière et les os, Dadaji

Les malas (chapelets) font partie intégrante de la puja et sont utilisés pour compter le mantra récité devant la devata
installé dans l'image ou yantra. Selon Devirahasya, les chapelets classiques de Tantrika sont fabriqués à partir de
coquille, perles, rodhra (symplocos racemosa), cristal, rudraksha, tulsi (basilic), rubis, or, graines de lotus,
os du crâne / dents.

On devrait commencer par se purifier, faire les nyasas habituelles, ouvrir le temple et
faire le chapelet. Le nombre de perles peut être 27, 54 ou 108 – mais il y a toujours une perle supplémentaire
inséré – appelé le meru, de sorte que l'on sache quand le cycle est terminé.

La respiration devrait alors être installée dans le chapelet. Encore une fois, selon le Devirahasya, le voyant du
la purification est Kalagnirudra, le compteur est Anushtubh, Shmashana Bhairavi, la Nuit du Temps, le Grand
Ludique Celui qui est orné de crânes humains est le devata. Hsau est le Bija, Thah est la Shakti, Hrah est le
Peg, et l'objet est la purification du chapelet.

Après avoir installé l'haleine, le chapelet doit être baigné avec les substances pures appropriées
(upachara).

Les mantras donnés dans Devirahasya sont:

Conque: Om Crevette Crevette Om Shankhini Om Crevette Om.

Perle: Om Hrim Hrim Om Muktamalini Crevette Crevette Svaha.

Rodhra: Om Strim Om Raudre Rodhramalini Sah Svaha.

Cristal: Om Ah Hram Hram Arkamale Hram Svaha.

Rudraksha: Om Ah Shrim Hrim Rum Rudrakshamalini Shuddha Bhava Svaha.

Tulsi: Om Shrim Om Strim Tulasi Vaishnavi Vaushad Svaha.

Rubis: Om Trom Dhum Manimale Manohare Svaha.

Or: Om Garniture De Crevette But Klim Sauh Suvarnamale Sauh.

Graine de Lotus: Om Prim Om Padma Akshamalini Hsauh Svaha.

Crâne / Dents: Hrim Shrim Klim Hram Sauh Dantamale Mundamale Prim Strim Hsauh Svaha.

Après avoir purifié le chapelet avec le mantra approprié, on devrait ensuite l'utiliser, en utilisant sa racine
mantra, et l'adorer avec le parfum, les fleurs, etc.

Alors on devrait prononcer le grand mantra suivant: Om Male Mahamale Sarvatattvasvarupini
Caturvargastvayi Nyastastasmanme Siddhida Bhava Svaha. (Om, O Rosaire, Rosaire, Grand Rosaire, le
forme vraie de toutes choses, placez en moi les quatre buts de l’humanité. Donne siddhi! Svaha)

Il faut ensuite fermer le rite à la manière habituelle en tantrika, en replaçant le souffle dans le cœur, etc.
Quand on utilise un chapelet pour réciter des mantras, le fruit de la récitation doit être donné à l'aspect installé
dans le yantra. Les cycles de mantra devraient être 27: 54: 108 et plus, selon la volonté. L'index
ne doit jamais être utilisé pour compter les perles, mais le pouce et le majeur. Le chapelet devrait
être tenus à l'écart des autres lorsqu'ils ne sont pas utilisés et ne devraient jamais être autorisés à toucher le sol. Si
cela arrive, il faut le reconsacrer. La même procédure doit être entreprise si la chaîne est coupée.
Les perles devraient être parfumées avec les huit grands parfums.

L'œuvre est © Jan Bailey, 1996-2018. Les traductions sont © Mike Magee 1996-2018.
Questions ou commentaires à
[email protected]

Retour à la page d'accueil.

Les malas sont de magnifiques parure composés de 108 perles que les Boudhistes et les Hindous utilisent depuis des siècles pour méditer. Il est employé pour compter les mantras (les prières en sanskrit) en groupes de 108 répétitions. La récitation d’un mantra est utilisée tel que une forme de méditation.
Selon la tradition du yoga, un mantra est un mot et pourquoi pas une phrase en sanskrit qui est des pouvoirs spéciaux qui transforment la conscience, satisfont les désirs ou promeuvent la guérison.

La « guirlande de méditation » est donc la traduction littérale de ce mot d’origine sanskrit, la langue des écris religieux hindous et bouddhistes, ce qui renvoie à son usage première le « Japa » (type particulier de méditation où le fidèle récite des textes sacrés). Dès lors, le japa mala a pour usage à la récitation de prières mantras pendant les séances de méditation.
Le Mala sert principalement à compter le nombre de récitations de mantras a l’intérieur du bouddhisme pendant des prières et de la méditation, pendant que dans l’hindouisme ce bracelet Mala « Rudraksha » est un objet de protection aux vertus spirituelles avec la composition de graines d’Elaeocarpus ganitrus de tailles différentes.

Le bracelet Mala permet, à l’aide de ses perles, d’estimer votre temps de méditation. Il est une valeur impartiale de la durée de chacune de vos séances.

Le bracelet Mala peut aussi vous aider à étudier votre patience et votre concentration. La patience et la concentration sont deux bienfaits obligé à la méditation. Ce sont aussi des qualités considérables dans votre vie quotidienne et dans votre développement personnel et spirituel.

Le fait d’égrener chacun grain donne l’opportunité de se recentrer. Le bracelet Mala devient un appareil qui rappelle à l’essentiel en toutes circonstances.

Il est le symbole du parcours de ses chemins intérieurs. Il permet que ces chemins seront être traversés à l’infini en dévoilant toujours de nouveaux trésors. C’est une façon de connaître que la connaissance de soi-même est sans limite. Le développement personnel est l’art de rempli une vie. Il est probable de profiter de l’énergie du Mala tibétain pour améliorer sa séance. Certains fioriture Mala permettent d’accéder plus vite à un état de sérénité intérieur. Ils sont également propices en or bien-être et à la relaxation.

Dans le yoga, le bracelet Mala peut aussi devenir un point de fixation. Il donne l’opportunité de rester concentré, et surtout de faire abstraction de l’environnement.

Les bijoux Yoga ont parfois des bienfaits lithothérapie grâce aux pierres semi précieuses. Le pouvoir des pierres est très puissant sur le corps.
Voici les pierres naturelles donnant des énergies positives :
• Quartz
• Cristal
• Jaspe dalmatien
• Cornaline
• Pierre de soleil
• Agate noire
• Diamant
• Citrine
• Obsidienne
• Calcédoine
• Pierres de lave
• Pierre d ambre
• Oeil de faucon
• Jaspe jaune
• Pierre de protection
• Pierre de lune
• Turquoise
• Améthyste
• Lapis lazuli
• Aventurine
• Oeil de tigre

Ceux qui examinent les chakras les décrivent tel que des organes vivants. Ils auraient pour fonction la social control de « l’énergie » entre les différentes parties du corps, et entre le corps, la terre et l’univers. Soumis aux aléas de l’individu, elles présenteraient des symptômes de rigidité et pourquoi pas d’affaissement, d’encombrement ou de perte de vitalité. Ils communiqueraient parmi eux et seraient capables de se compenser mutuellement. Réciproquement, une action « d’harmonisation actif » ( comme le rêve notre bracelet ) aurait des répercussions sur les capacités de l’individu.