Mala, bracelet bouddhiste porte bonheur et accessoire de mode | Yoga

Héritage issu du bouddhisme et de l’hindouisme, le bracelet Mala se taille une place importante dans le monde contemporain de la mode. Véritable ambassadeur de l’artisanat tibétain et symbole de spiritualité, celui-ci s’adapte aux tendances pour répondre aux exigences esthétiques du moment.

Ce que nous allons aborder

Différents types de bracelets tibétains

Encore appelé bracelet tibétain ou bracelet bouddhiste, le Mala est un mot d’origine sanskrit utilisé pour désigner le chapelet des bouddhistes. Constitué de 108 perles qui permettent de méditer les mantras, ce bracelet est généralement fait de bois.

On distingue aussi le bracelet tressé tibétain considéré comme porte-bonheur dans la culture tibétaine. Il est réalisé par les moines lors de la récitation des mantras. D’autres types de bracelets tibétains existent également : on peut citer entre autres les bracelets en cuivre, en os de Yak, les joncs et bracelets en argent.

Quels sont le rôle et les bienfaits du bracelet bouddhiste ?

Le Mala est un chapelet qui permet de réciter des prières bouddhistes depuis des milliers d’années. À ce titre, il est utilisé pour soulager son être intérieur. Il facilite la concentration et permet de compter sans se tromper. Selon la tradition bouddhiste, il repousse les énergies négatives et purifie l’esprit.