Le symbole éternel (sans fin) des nœuds dans le bouddhisme tibétain | Acheter Bracelet Bouddhiste

Le symbole du noeud sans fin (le nom sanscrit est shrivatsa) est ancien et peut avoir son origine dans une symbologie liée à Naga.

Les Nagas sont une classe d'êtres qui vivent dans une variété d'emplacements allant des lieux souterrains aux cours d'eau ainsi que dans des royaumes invisibles.

Ces êtres puissants ont leurs propres perceptions et varient dans leur niveau éclairé, tout comme les êtres humains. En outre, certains Nagas jouent le rôle de protecteurs du Dharma (enseignements spirituels).

Plus important encore, dans la mythologie hindoue, ils sont malveillants et bienveillants, dieux et démons. Les Nagas représentent notre esprit inconscient qui se compose de 2 parties: le moi supérieur et notre conscience de base. De plus, les serpents symbolisent également le renouveau et la renaissance en raison de l'excrétion systématique de leur peau. Vous pouvez également trouver des serpents dans les cultures anciennes représentant les cycles du temps.

Noeud sans fin dans le bouddhisme tibétain

Dans le bouddhisme tibétain, symbole de promesse symbolisant l'unité entre compassion et sagesse infinie, sans commencement ni fin. De temps en temps, vous pouvez trouver le symbole dans l'art chinois et utilisé dans les nœuds chinois.

Le symbole représente également Samsara, qui est le cycle sans fin de la naissance, de la mort et de la renaissance, un cycle karmique qui se poursuit éternellement jusqu'à la libération spirituelle complète. Puisque le symbole n'a ni début ni fin, il représente la sagesse du Bouddha.

Une autre interprétation possible concerne l’interaction des forces opposées dans le monde dualiste de la manifestation, menant à leur union et finalement à l’harmonie dans la création tout entière.

Nœud éternel signifiant dans l'art celtiqueSignification du symbole de noeud éternel (sans fin)

Ce symbole bouddhiste est comparable aux nœuds d’autres cultures antiques et porte une similitude fascinante avec le nœud celtique des anciens Celtes. Le symbole celtique, également appelé nœud mystique, représente un cycle de vie ininterrompu. Ces symboles ont commencé à apparaître dans l'art celtique au 5ème siècle.

Feng Shui

Ce symbole est fréquemment utilisé dans les amulettes du feng shui pour l'amour, l'abondance, la prospérité et la protection. Dans le feng shui, il représente un flux harmonieux d’énergies positives non interrompues par des malheurs, des revers ou des accidents.

Huit symboles auspicieux

Ce symbole fait partie des huit symboles auspicieux. Les sept autres symboles sont:

Le vase au trésor

La signification du vase au trésor était liée aux idées de stockage et à la satisfaction des aspirations matérielles. Le Bouddha Shakyamuni a déclaré que les racines de la souffrance sont dans l'attachement au désir et que pour mettre fin à la souffrance, un être sensible doit cesser de se soucier de ces attachements.

La roue du dharma

Dans le bouddhisme, la roue du dharma est l'un des symboles les plus importants, car elle représente les enseignements du Bouddha Shakyamuni. Habituellement, la roue du dharma comporte 3 parties principales:

  • la plaque tournante (représentant la discipline morale);
  • le bord (représentant la pleine conscience ou la concentration méditative nécessaire pour maintenir ensemble les autres enseignements spirituels);
  • les rayons (représentant les Trois Joyaux ou les Trois Trésors – Bouddha, Dharma, Sangha). Les versions les plus récentes de ce symbole ont 4 rayons représentant les 4 «moments» de la vie.

La bannière de la victoire

Ce symbole signifie la victoire des enseignements de Gautama Buddha sur l’ignorance, la mort, la discorde, la souffrance et toutes les négativités de ce monde.

La fleur de lotusLa signification de la fleur de lotus dans le bouddhisme

La fleur de lotus est semblable à la façon dont nous nous levons de nos souffrances pour atteindre l'illumination spirituelle, la clarté et la beauté. En outre, la boue qui nourrit les racines d’une fleur de lotus symbolise nos vies humaines en désordre.

De plus, ce symbole est couramment utilisé avec le mantra à six syllabes – Om Mani Padme Hum pour représenter la croissance spirituelle.

Le poisson d'or

Dans le bouddhisme, ce symbole représente le bonheur, car un poisson a une totale liberté dans l'eau. De plus, le poisson symbolise la plénitude et la fertilité. Dans l'hindouisme, les deux poissons représentent les rivières Yamuna et Gange.

Le parasol

Ce symbole représente des notions de royauté ou de richesse, car il fallait être suffisamment riche pour posséder un tel bien. En outre, il représente le plaisir d'un festin d'avantages à l'ombre fraîche. Le dôme signifie compassion et sagesse, ces deux éléments étant essentiels dans la tradition bouddhiste.

La conque coquille

Dans le bouddhisme, le symbole de la conque représente le son joyeux et profond des enseignements du Dharma. Il est également emblématique d'un grand pouvoir spirituel et sa vibration est censée protéger des mauvais esprits.

L’histoire du bracelet bouddhiste remonte à environ 3.000 ans. Il est adhérent la naissance beaucoup de courants spirituels tel que le bouddhisme et l’hindouisme. En effet, il s’agit d’un objet à usage spirituel. On l’utilisait durant séances de prières et de méditation.
Pour ce qui est de l’origine du bracelet, il est difficile d’apporter des nouvelle précises. Mais il s’avère qu’il provient de l’Inde. Selon la tradition, il est composé de 108 perles. Mais elle n’est plus respectée pendant les fabricants.
Le bracelet bouddhiste en bois a l’allure d’une rosaire, un chapelet formé en 150 petits grains. En somme, il ressemble à une sorte de guirlande de concis billes. Bijou spirituel, le bracelet bouddhiste en bois reste un symbole du bouddhisme.
En effet, le bracelet est de plus en plus court actuellement. Il compte entre 10 et 20 perles. Notons que le bijou est fait avec des matières naturelles. Certains modèles sont en bois de santal, quelques sont en pierre de différentes couleurs. Le bijou comporte aussi une porte-bonheur et un fermoir conique.
Autrefois, le bracelet était porté pour chasser mauvais tête et les infortunes. Dans les années 50, l’utilisait en qu’ornements pendant les périodes festives.
Dans le processus de diffusion de cet religion, ce bracelet bouddhiste a connu des modifications afin d’être un accessoire or goût de tous. Ainsi, des formes plus simples et plus sophistiquées ont vu le jour. Il s’agit en revanche du bracelet shamballa et du bracelet Reiki à 7 chakras .

Les fioriture et perles ont beaucoup d’importance dans la culture bouddhiste. Ils sont utilisés pour prier, parcourir des mantras et effectuer des rituels.
Ils sont souvent composés de pierres naturelles, des pierres semi-précieuses avec une énergie positive. On peut retrouver la pierre semi pédante de :
• Amazonite
• Obsidienne
• Quartz rose
• Labradorite
• Cristal
• Quartz
• Turquoise
• Lapis lazuli
• Oeil de tigre
• Lazuli
• Améthyste
Porté autour du poignet, les ornement bouddhistes vont avoir des bienfaits lithothérapie et spirtituelles sur certaine partie du corps.
De plus, ces embellissement et perles portent des informations importantes, le message pour achevés les pratiquants de la doctrine bouddhiste.

Le bracelet est une sortie plus écourté des perles orthodoxes qui est la même signification et transmet le même message.

Le bracelet n’est pas seulement un accessoire fantaisiste, par contre aussi un symbole de la foi.

Le montant d’un bracelet tibétain varie selon le fournisseur auprès duquel vous vous approvisionnez. Vu leur grande valeur, le coût peut bien s’élever à des milliers d’euros. Vous avez même la possibilité de personnaliser votre bracelet tibétain.

En effet, les fioriture bouddha sont de vrais,réels,grands source de bien-être. Si vous devez discourir en public par exemple, il suffit de secourir un bijou en calcédoine en or poignet.
Cela vous donne l’opportunité d’avoir une élocution et d’éviter le bégaiement. En revanche, un modèle en chrysocolle fera en sorte de garder la « tête froide ».

Plus qu’un phénomène de mode, le bijou tibétain est un phénomène instructif au Tibet et au Népal, et généralement dans intégraux les pays asiatiques dont la culture est tout tournée vers la spiritualité.
Les madame tibétaines et népalaises attachent une grande importance à apparence, se parant ainsi de ornements ornés de pierres naturelles ainsi qu’à de symboles spirituels forts, tels les signes auspicieux ou mantras bouddhistes (souvent deux).