Importance du jade dans la culture chinoise | Acheter Bracelet Bouddhiste

Le jade est une roche métamorphique naturellement colorée en vert, rouge, jaune ou blanc. Lorsqu'elles sont polies et traitées, les couleurs vibrantes du jade peuvent être extraordinaires. Le type de jade le plus populaire dans la culture chinoise est le jade vert, qui a une teinte émeraude.

Appelé 玉 (yù) en chinois, le jade est important dans la culture chinoise en raison de sa beauté, de son utilisation pratique et de sa valeur sociale.

Voici une introduction au jade et pourquoi il est si important pour les Chinois. Désormais, lorsque vous parcourez une boutique d'antiquités, une bijouterie ou un musée, vous pouvez impressionner vos amis par votre connaissance de cette pierre importante.

Types de jade

Le jade est classé en jade doux (néphrite) et jade dur (jadéite). Étant donné que la Chine n'avait que du jade mou jusqu'à ce que la jadéite soit importée de Birmanie pendant la dynastie Qing (1271–1368 CE), le terme «jade» se réfère traditionnellement à la néphrite, et donc le jade doux est également appelé jade traditionnel. En Amérique précolombienne, seul le jade dur était disponible; tous les jades amérindiens sont de la jadéite.

La jadéite birmane est appelée feicui en chinois. Feicui est maintenant plus populaire et précieux que le jade doux en Chine aujourd'hui.

Histoire de Jade

Le jade fait partie de la civilisation chinoise depuis les premiers jours. Le jade chinois a été utilisé comme matériau à des fins pratiques et ornementales à une période précoce de l'histoire, et il continue d'être très populaire aujourd'hui.

Le jade chinois le plus ancien est du début de la culture Hemudu de la période néolithique dans la province de Zhejian (environ 7000-5000 avant notre ère). Le jade était une partie importante des contextes rituels du milieu à la fin des périodes néolithiques, comme la culture Hongshan qui existait le long du fleuve Lao et la culture Liangzhu dans la région du lac Tai (les deux datent de 4000 à 2500 avant notre ère). Le jade sculpté a également été trouvé dans des sites datés de la culture Longshan (3500-2000 avant notre ère) près du fleuve Jaune; et les cultures de l'âge du bronze des dynasties Zhou occidentales et de Pâques (XIe-IIIe siècles avant notre ère).

Dans 說文解字 (shuo wen jie zi), le premier dictionnaire chinois publié au début du deuxième siècle de notre ère, le jade a été décrit comme de «belles pierres» par l'écrivain Xu Zhen. Le jade est une substance familière dans la culture chinoise depuis très longtemps.

Utilisations du jade chinois

Les artefacts archéologiques de jade comprennent des vaisseaux sacrificiels, des outils, des ornements, des ustensiles et de nombreux autres objets. Les instruments de musique anciens étaient fabriqués à partir de jade chinois, comme le yuxiao (une flûte en jade jouée verticalement) et les carillons.

La belle couleur du jade en faisait une pierre mystérieuse pour les Chinois dans l'Antiquité, de sorte que les marchandises en jade étaient populaires comme vaisseaux sacrificiels et étaient souvent enterrées avec les morts.

Un exemple de l'importance rituelle du jade est l'inhumation du corps de Liu Sheng, un prince de l'État de Zhongshan (dynastie des Han occidentaux) décédé vers 113 avant notre ère. Il a été enterré dans un costume de jade composé de 2 498 pièces de jade cousues avec du fil d'or.

Importance du jade dans la culture chinoise

Les Chinois aiment le jade non seulement en raison de sa beauté esthétique, mais aussi en raison de ce qu'il représente en termes de valeur sociale. Dans le Li Ji (Livre des Rites), Confucius dit qu'il y a 11 De, ou vertus, représentées dans le jade: bienveillance, justice, bienséance, vérité, crédibilité, musique, loyauté, ciel, terre, moralité et intelligence.

«Les sages ont assimilé le jade à la vertu. Pour eux, son poli et son éclat représentent toute la pureté; sa parfaite compacité et son extrême dureté représentent la sûreté de l'intelligence; ses angles, qui ne coupent pas, bien qu'ils paraissent tranchants, représentent la justice; le son pur et prolongé, qu'il émet quand on le frappe, représente la musique.

«Sa couleur représente la loyauté; ses défauts intérieurs, se manifestant toujours à travers la transparence, rappellent la sincérité; son éclat irisé représente le ciel; sa substance admirable, née de la montagne et de l'eau, représente la terre. Utilisé seul sans ornementation il représente la chasteté . Le prix que le monde entier y attache représente la vérité. " Livre des rites

Dans le Shi Jing (Livre des Odes), Confucius écrit:

"Quand je pense à un homme sage, ses mérites semblent être comme le jade." ' Livre des Odes

Ainsi, au-delà de la valeur monétaire et de la matérialité, le jade est très prisé car il représente la beauté, la grâce et la pureté. Comme le dit le proverbe chinois: "l'or a une valeur, le jade est inestimable".

Jade dans la langue chinoise

Parce que le jade représente des vertus désirables, le mot pour jade ("yu") est incorporé dans de nombreux idiomes et proverbes chinois pour désigner de belles choses ou de belles personnes.

Par exemple, 冰清玉洁 (bingqing yujie), qui se traduit directement par «clair comme de la glace et propre comme du jade» est un dicton chinois qui signifie que quelqu'un est pur et noble.亭亭玉立 (tingting yuli) est une expression utilisée pour décrire quelque chose ou quelqu'un qui est juste, mince et gracieux. De plus, 玉女 (yùnǚ), qui signifie femme de jade, est un terme pour une femme ou une belle fille.

Une chose populaire à faire en Chine est d'utiliser le caractère chinois pour le jade dans les noms chinois. La divinité suprême du taoïsme est connue sous le nom de Yuhuang Dadi (l'empereur de jade).

Histoires chinoises sur le jade

Le jade est tellement ancré dans la culture chinoise qu'il existe des histoires célèbres sur le jade (appelées ici «bi»). Les deux contes les plus connus sont "He Shi Zhi Bi" ("Mr. He and His Jade" ou "He Jade Disc") et "Wan Bi Gui Zhao" ("Jade Returned Intact to Zhao"). Les histoires impliquent un homme nommé Bian He et un morceau de jade qui est finalement devenu un symbole de la Chine unie.

"He Shi Zhi Bi" raconte l'histoire de M. He et comment il a trouvé un morceau de jade brut et a essayé de le donner à deux générations de rois, mais ils ne l'ont pas reconnu comme précieux et lui ont coupé les pieds en guise de punition pour essayant de faire passer une pierre indigne. Finalement, le petit-fils du premier roi fit finalement couper la pierre par son bijoutier et trouva le jade brut; il a été gravé dans un disque et nommé d'après M. He par ce petit-fils, Wenwang, le roi de l'État de Chu, vers 689 avant notre ère.

"Wan Bi Gui Zhao" est la suite de l'histoire de ce célèbre jade. Le disque sculpté a ensuite été volé à l'État de Chu et a fini par appartenir au Zhao. Le roi de l'État Qin, l'État le plus puissant pendant la période des Royaumes combattants (475-221 avant notre ère), a tenté de racheter le disque de jade à l'État de Zhao en échange de 15 villes. (Jade est connu sous le nom de 价值连城, «valorisé dans plusieurs villes» à cause de cette histoire.) Cependant, il a échoué.

Finalement, après une certaine chicane politique, le disque de jade a été retourné à l'État de Zhao. En 221 avant notre ère, l'empereur Qin Shi Huangdi a conquis l'état de Zhao et, en tant que dirigeant et fondateur de la dynastie Qin, il a fait graver le disque dans un sceau représentant la nouvelle Chine unie. Le sceau a fait partie des magasins royaux en Chine pendant 1000 ans avant d'être perdu sous les dynasties Ming et Tang.

La source

  • Wu Dingming. 2014. «Une vue panoramique de la culture chinoise». Simon et Schuster.

L’histoire du bracelet bouddhiste remonte à grossièrement 3.000 ans. Il est adhérent la naissance de nombreux courants spirituels tel que le bouddhisme et l’hindouisme. En effet, il s’agit d’un objet à usage spirituel. On l’utilisait durant séances de prières et de méditation.
Pour ce qui est de l’origine du bracelet, il sera difficile d’apporter des neuve précises. Mais il s’avère qu’il provient de l’Inde. Selon la tradition, il sera composé de 108 perles. Mais n’est plus respectée selon les fabricants.
Le bracelet bouddhiste en bois est l’allure d’une rosaire, un chapelet formé pendant 150 petits grains. En somme, il ressemble à une sorte de guirlande de fugace billes. Bijou spirituel, le bracelet bouddhiste en bois reste un symbole du bouddhisme.
En effet, le bracelet est de plus en plus court actuellement. Il compte entre 10 et 20 perles. Notons que le bijou est fait avec des matières naturelles. Certains modèles sont en bois de santal, quelques sont en pierre de différentes couleurs. Le bijou comporte aussi une totem et un fermoir conique.
Autrefois, le bracelet était porté pour chasser les mauvais intelligence et les infortunes. Dans années 50, on l’utilisait en qu’ornements pendant périodes festives.
Dans le de diffusion de ce religion, ce bracelet bouddhiste est connu des modifications afin de devenir un accessoire en or goût de tous. Ainsi, des formes plus simples et plus sophistiquées ont vu le jour. Il s’agit par exemple du bracelet shamballa et du bracelet Reiki à 7 chakras .

Les parure et les perles ont beaucoup d’importance dans la culture bouddhiste. Ils sont utilisés pour prier, consulter des mantras et effectuer des rituels.
Ils sont souvent composés de pierres naturelles, des pierres semi-précieuses possédant une énergie positive. On peut retrouver la pierre semi bas-bleu de :
• Amazonite
• Obsidienne
• Quartz rose
• Labradorite
• Cristal
• Quartz
• Turquoise
• Lapis lazuli
• Oeil de tigre
• Lazuli
• Améthyste
Porté autour du poignet, les parure bouddhistes auront des bienfaits lithothérapie et spirtituelles sur certaine partie du corps.
De plus, ces bracelets et perles portent des inédite importantes, le message pour complets les adeptes de la doctrine bouddhiste.

Le bracelet est une version plus abrégé des perles orthodoxes qui a la même signification et transmet le même message.

Le bracelet n’est pas seulement un accessoire fantaisiste, par contre aussi un symbole de la foi.

Le évaluation d’un bracelet tibétain varie selon le fournisseur auprès duquel vous vous approvisionnez. Vu grande valeur, le tarif peut bien s’élever à des milliers d’euros. Vous avez même la possibilité de montrer votre bracelet tibétain.

En effet, les parure bouddha sont de vrais,réels,grands fontaine de bien-être. Si vous devez converser en public en exemple, il assez de conforter un bijou en calcédoine au poignet.
Cela vous donne l’occasion d’obtenir de s’offrir de s’approprier une élocution et d’éviter le bégaiement. En revanche, un modèle en chrysocolle fera en sorte de garder la « tête froide ».

Plus qu’un phénomène de mode, le bijou tibétain est un phénomène formateur au Tibet et au Népal, et en bloc dans totaux pays asiatiques dont la culture est avant tout tournée vers la spiritualité.
Les femmes tibétaines et népalaises attachent une grande importance à apparence, se parant ainsi de bijoux ornés de pierres naturelles et pourquoi pas de symboles spirituels forts, tels les signes auspicieux ainsi qu’à les mantras bouddhistes (souvent deux).