Comment utiliser un mala | Yoga

Vous pouvez utiliser un mala de nombreuses manières pour manifester de la positivité dans votre vie. Alors que beaucoup choisissent de porter un mala comme accessoire; ils sont tellement plus que cela. Un mala peut approfondir la joie et augmenter la force par la pratique de la méditation.

N'oubliez pas qu'il n'y a pas de mauvaise façon d'utiliser un mala. Certaines personnes choisissent de porter leurs malas pour rappeler leurs intentions. D'autres peuvent les utiliser pour la médiation en les suspendant à leur cou, en les tenant dans leurs mains, en comptant leur respiration ou en répétant un mantra à chaque mouvement de perle.

Porter un mala

Le simple fait de porter un mala peut aider à rappeler les sources d’énergie positives de votre vie. Beaucoup croient que porter un mala leur apporte la paix intérieure simplement en ayant ces matériaux sacrés près de leur corps.

Tout en portant un mala, la perle Meru repose dans le chakra du cœur; qui rayonne à travers 108 canaux. On pense que l’énergie du mala est stockée dans la perle de Meru et qu’elle se renforcera avec le temps.

Méditer avec votre mala

Des études ont montré que le fait de répéter un mantra quotidien à soi-même contribue à une vie plus saine. Les mantras peuvent également aider à renforcer l'âme avec un but. Tout en utilisant votre mala pour la méditation; vous souhaiterez peut-être répéter un mantra lorsque vous déplacez vos doigts sur le mala.

Un mantra ou une affirmation est un mot, un son ou une collection de mots et de sons positifs qui se répète au cours de votre médiation pour soutenir et maintenir la concentration. Beaucoup de gens peuvent regarder en eux-mêmes pour trouver le mantra qui leur convient. Soyez patient pour trouver ce qui fonctionne le mieux pour vous.

Méditation Japa (Comptage des Mantras ou Souffles)

Asseyez-vous dans une position confortable, soit avec les pieds sur le sol, soit avec les jambes croisées.
Définissez votre intention ou mantra pour votre pratique.

Tenez votre mala dans une main avec la première perle juste au-dessus du Meru entre votre majeur et votre pouce. Gardez votre index à l'écart car cela représente l'ego et ne doit pas toucher les perles.
Votre autre main doit être face visible pour recevoir de l'énergie.

Concentrez-vous sur votre respiration, inspirez profondément et expirez profondément, laissez votre souffle commencer à couler naturellement.

Si vous sentez que votre esprit commence à vagabonder, laissez doucement la pensée s'éloigner et revenez à votre souffle.

Lorsque vous vous sentez prêt, commencez à déplacer votre pouce et votre index le long de votre mala. À ce stade, vous pouvez commencer votre mantra, à voix haute ou en silence.

Une fois que vous avez fait le tour de votre mala, vous pouvez vous arrêter à la perle du Meru avec gratitude. Prenez un moment pour être reconnaissant et rappelez-vous que vous ne faites qu'un avec l'univers. Croyez que toute l'énergie positive de votre méditation sera stockée dans le mala et grandira à l'intérieur du Meru.

Si vous souhaitez poursuivre votre médiation, retournez le mala et recommencez à partir de la perle au-dessus du Meru, sans jamais dépasser ni dépasser la perle Meru.

Les malas sont de magnifiques beauté composés de 108 perles que les Boudhistes et les Hindous en font usage depuis des siècles pour méditer. Il est employé pour compter les mantras (les prières en sanskrit) par groupes de 108 répétitions. La récitation d’un mantra est employée comme une forme de méditation.
Selon les origines du yoga, un mantra est un mot ainsi qu’à une phrase en sanskrit qui a des pouvoirs spéciaux qui transforment la conscience, satisfont les désirs ou bien promeuvent la guérison.

La « guirlande de méditation » est donc la traduction littérale de ce mot d’origine sanskrit, la langue des écris religieux hindous et bouddhistes, ce qui renvoie à son usage première le « Japa » (type particulier de méditation où le fidèle récite des textes sacrés). Dès lors, le japa mala sert à la récitation de prières mantras pendant les séances de méditation.
Le Mala sert principalement à compter la répétition de récitations de mantras a l’intérieur du bouddhisme lors des prières et pendant la méditation, tandis que dans l’hindouisme ce bracelet Mala « Rudraksha » est un objet de protection aux vertus spirituelles constitué de graines d’Elaeocarpus ganitrus de tailles différentes.

Le bracelet Mala permet, à l’aide de ses perles, d’estimer votre temps de méditation. Il est une valeur objective de la durée de chacune de vos séances.

Le bracelet Mala peut aussi vous aider à étudier votre patience et votre concentration. La patience et la concentration sont deux bienfaits nécessaire à la méditation. Ce sont aussi des qualités considérables dans votre vie de tous les jours et dans votre épanouissement personnel et spirituel.

Le fait d’égrener chaque lentigo permet de se recentrer. Le bracelet Mala devient un outil qui rappelle à l’essentiel en toutes circonstances.

Il est le symbole du parcours de ses chemins profonds. Il dit que ces chemins seront être traversés à l’infini en dévoilant toujours de nouveaux trésors. C’est une façon de connaître que la connaissance de soi est sans limite. Le développement personnel est l’art de entier une vie. Il est probable de profiter de l’énergie du Mala tibétain pour maximiser sa séance. Certains ornement Mala permettent d’accéder plus rapidement à un état de sérénité profond. Ils sont également propices en or bien-être et à la relaxation.

Dans le yoga, le bracelet Mala peut aussi devenir un point de fixation. Il donne l’occasion de rester concentré, et particulièrement d’effectuer abstraction de l’environnement.

Les bracelets Yoga ont souvent des bienfaits lithothérapie grâce aux pierres semi précieuses. Le pouvoir des pierres est très puissant sur le corps humain.
Voici les pierres naturelles donnant des énergies positives :
• Quartz
• Cristal
• Jaspe dalmatien
• Cornaline
• Pierre de soleil
• Agate noire
• Diamant
• Citrine
• Obsidienne
• Calcédoine
• Pierres de lave
• Pierre d ambre
• Oeil de faucon
• Jaspe jaune
• Pierre de protection
• Pierre de lune
• Turquoise
• Améthyste
• Lapis lazuli
• Aventurine
• Oeil de tigre

Ceux qui examinent les chakras les décrivent tel que des organes vivants. Ils auraient pour fonction la contrôle de « l’énergie » entre différentes parties du corps, et entre le corps, la terre et l’univers. Soumis aux aléas de l’individu, ils présenteraient des symptômes de rigidité ou bien d’affaissement, d’encombrement et pourquoi pas de perte de vitalité. Ils communiqueraient parmi eux et seraient capables de se compenser mutuellement. Réciproquement, une action « d’harmonisation énergétique » ( tel que le intention bracelet ) aurait des répercussions sur les facultés de l’individu.