Cinq actes considérés comme pieux à accomplir dans le mois de Shravan | Bracelet Mala

Le mois de Shravan est dédié à Lord Shiva. En ce mois pieux, le Seigneur Shiva et la déesse Parvati sont vénérés avec la conviction que ceux qui leur offrent des prières et qui observent rapidement obtiendront la réalisation de leurs désirs et bénéficieront de la sagesse et de la prospérité. Tous les jours de ce mois sont de bon augure pour un bon début.

Selon la mythologie hindoue, le Seigneur Shiva a consommé du poison et l'a maintenu dans sa gorge, ce qui l'a rendu bleu, même s'il ne faisait pas partie de l'océan bouleversé par les dieux et les démons. Au cours du processus de barattage, un pot de poison est également sorti avec l'élixir, mais ni les dieux ni les démons n'étaient prêts à accepter le poison. Tous étaient intéressés à consommer l'élixir. Alors Shiva a consommé le poison pour aider les dieux. Cet acte a été accompli au mois de Shravan. Pour atténuer l'effet du poison, les dieux ont offert de l'eau au seigneur Shiva. C'est pourquoi, aujourd'hui, les fidèles offrent également de l'eau à Shivalingam avec la même conviction. C'est le mois où les gens adorent le Seigneur Shiva avec toute leur foi et leur dévotion.

Voici quelques choses à faire durant le mois de Shravan:

Jeûne les lundis du mois de Shravan: On pense que Mata Parvati a observé rapidement pendant tout le mois de Shravan d'impressionner le seigneur Shiva et de l'épouser. Depuis lors, le jeûne de ce mois-ci assure de bons maris pour les filles non mariées et une bonne santé pour les femmes mariées. Il y a quatre ou cinq lundis qui tombent ce mois-ci. Les dévots jeûnent soit pour le mois entier, soit au moins tous les lundis qui tombent en ce mois pieux. Ils vénèrent Shivalingam en offrant de l'eau, du lait, du miel, du jus de canne à sucre, de la pâte de bois de santal, des fleurs, du bel patra, du bel fruit, du bhasm, etc.

Rudra Abhishek: Le terme «Rudra» semble se concentrer sur l’aspect ardent de Shiva, qui est la destruction. Rudra Abhishek peut être exécuté n'importe quel jour du mois de Shravan. Différents types d'abhishek sont exécutés avec la conviction de donner des avantages variés à l'artiste. Par exemple, le lait abhishek est exécuté avec un désir de longue vie et le miel abhishek est exécuté pour éliminer tous les obstacles. Panchamrit, bhasm, dhatura, bhang, bel patra, fruits, fleurs, bonbons et autres objets sacrés chers à Lord Shiva sont également offerts au lingam lors de l'exécution de Rudra Abhishek. Cette façon d'adorer le Seigneur offre la paix, clarifie l'esprit et le corps, réalise les souhaits et illumine l'âme.

Chantant Shiva Stotra: Le chant du Shiva Stotra Mantra à Shravan est considéré comme très fructueux. On croit que les dévots bénéficient de la santé, de la richesse, de la prospérité, du succès, du bonheur et d'une longue vie. Cela donne également un sentiment de calme et de pouvoir. D'habitude, chaque mantra est chanté 108 fois et on peut garder la trace en comptant les perles de Rudraksha mala. Le chant peut être fait le matin, le soir ou même toute la journée. Cela peut également être fait à l'heure indiquée et avec un nombre de comptes particulier. Ce chant peut promouvoir la paix spirituelle, améliorer la mémoire, renforcer la volonté et améliorer la santé physique et mentale. Il peut également supprimer les obstacles en éliminant la négativité.

Visite à l'un des Jyotirlingams: Il y a 12 Jyotirlingams célèbres en Inde. Ceux-ci comprennent Kedarnath, Badrinath, Kashi Vishwanath, Omkareshwar, Trimbakeshwar, Somnath, Lingraj, Taraknath, Sukreswar, Mahakaleshwar, Murudeshwar et Mallikarjuna. Ces lieux sont consacrés au divin et attirent de nombreux fidèles de tout le pays, particulièrement durant le mois de Shravan. Ce Shravan, vous pouvez visiter n’importe lequel de ces Jyotirlingas pour plonger plus profondément dans les célébrations et obtenir les bénédictions du divin.

Voyage Kanwar: Les voyages de Kanwar sont observés par les pèlerins au mois de Shravan. Ce voyage se fait idéalement à pied. Les dévots de Shiva transportent l’eau bénite dans des pots de la rivière Ganga et la suspendent à l’épaule à l’aide d’un bâton de bois. Ils offrent cette eau sacrée au Shivalingam dans le temple de leur localité le jour de la chute de Shivaratri ce mois-ci. Cet acte est considéré comme très propice et fructueux pour l'artiste.

Chaque État indien célèbre ce mois propice de manière traditionnelle. On croit que si le Seigneur Shiva est adoré avec certains rituels sacrés au cours de ce mois propice, il apporte des tonnes de fortune.

Les malas sont de magnifiques ornement composés de 108 perles que les Boudhistes et les Hindous utilisent depuis des siècles pour méditer. Il est utilisé pour compter les mantras (les prières en sanskrit) dans groupes de 108 répétitions. La récitation d’un mantra est employée tel que une forme de méditation.
Selon la tradition du yoga, un mantra est un mot ou bien une phrase en sanskrit qui a des pouvoirs spéciaux qui transforment la conscience, satisfont les désirs ainsi qu’à promeuvent la guérison.

La « guirlande de méditation » est donc la traduction littérale de ce mot d’origine sanskrit, la langue des textes religieux hindous et bouddhistes, ce qui renvoie à son usage primaire le « Japa » (type particulier de méditation où le fidèle récite des textes sacrés). Dès lors, le japa mala a pour usage à la récitation de prières mantras pendant les séances de méditation.
Le Mala sert principalement à compter la répétition de récitations de mantras a l’intérieur du bouddhisme pendant les prières et de la méditation, pendant que dans l’hindouisme ce bracelet Mala « Rudraksha » est un objet de protection aux vertus spirituelles constitué de graines d’Elaeocarpus ganitrus de tailles différentes.

Le bracelet Mala vous permet, grâce à ses perles, d’estimer votre temps de méditation. Il est une valeur équitable de la durée de chacune de vos séances.

Le bracelet Mala peut aussi vous aider à travailler votre patience et votre concentration. La patience et la méditation sont de deux ans bienfaits indispensable à la méditation. Ce sont aussi des qualités considérables dans votre vie quotidienne et dans votre épanouissement personnel et spirituel.

Le fait d’égrener tout grain donne l’opportunité de se recentrer. Le bracelet Mala devient un apparat qui rappelle à l’essentiel en toutes circonstances.

Il est le symbole du parcours de ses chemins profonds. Il permet que ces chemins seront être traversés à l’infini en dévoilant encore de nouvelles richesses. C’est une façon de connaître que la connaissance de soi-même est Illimitée. Le développement personnel est l’art de accompli une vie. Il est plausible de profiter de l’énergie du Mala tibétain pour améliorer sa séance. Certains parure Mala permettent d’accéder plus vite à un état de sérénité profond. Ils sont également propices au bien-être et à la relaxation.

Dans le yoga, le bracelet Mala peut aussi devenir un point de fixation. Il permet de rester concentré, et surtout d’effectuer abstraction de l’environnement.

Les bijoux Yoga ont parfois des vertus lithothérapie grâce aux pierres semi précieuses. Le pouvoir des pierres est très puissant sur le corps.
Voici les pierres naturelles donnant des énergies positives :
• Quartz
• Cristal
• Jaspe dalmatien
• Cornaline
• Pierre de soleil
• Agate noire
• Diamant
• Citrine
• Obsidienne
• Calcédoine
• Pierres de lave
• Pierre d ambre
• Oeil de faucon
• Jaspe jaune
• Pierre de protection
• Pierre de lune
• Turquoise
• Améthyste
• Lapis lazuli
• Aventurine
• Oeil de tigre

Ceux qui examinent les chakras les décrivent comme des organes vivants. Ils auraient pour fonction la contrôle de « l’énergie » entre les différentes parties du corps, et entre le corps, la terre et l’univers. Soumis aux aléas de l’individu, ils présenteraient des symptômes de rigidité ainsi qu’à d’affaissement, d’encombrement et pourquoi pas de perte de vitalité. Ils communiqueraient parmi eux et seraient capables de se compenser mutuellement. Réciproquement, une action « d’harmonisation actif » ( comme le propose bracelet ) aurait des répercussions sur les capacités de l’individu.